Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/10/2015

Un être triste

Dans ses yeux

pleurait la vie,

trop de bleus

et si peu d'amis.

 

A son âme,

bien des drames

Dans son coeur,

pas de bonheur.

 

Comment vivre

quand le jour

devient givre

et sans toujours.

 

Des souvenirs de fuite

et comme seules limites,

une route infinie,

toute en dénis...

23:25 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

bonjour Florence !
ce poème me touche particulièrement... tout est dit avec la pudeur des rimes
je pense souvent à toi et nos similitudes
bien affectueusement
Françoise "de Mudaison "

Écrit par : Soustelle Françoise | 28/10/2015

Les commentaires sont fermés.